SAP BizONE 2019 récapitulé

Quel effet ça fait d’être de l’autre côté du kiosque? C’est la question que je me suis posée lorsque Corey Mendelsohn (notre président), Dennis Daoust (notre client qui nous accompagnait pour la présentation) et moi-même avons embarqué dans un avion à destination Indianapolis pour la conférence SAP BizOne. J’ai participé à de nombreux salons de la technologie, mais toujours en tant que client/consommateur, à parcourir les salles d’exposition, participer aux séances en petit groupe, mais jamais en tant que fournisseur, et encore moins en tant que parrain de l’événement. En tant que membre de l’équipe NewIntelligence, cette expérience était nouvelle pour moi. J’étais impatient de faire partie du cadre de la conférence plutôt que d’être un simple participant.

En arrivant dimanche soir, au milieu du chaos qui régnait dans la salle d’exposition, j’ai remarqué une rangée de kiosques de fournisseurs/parrains de taille identique sur la droite. Chacun avait ses propres couleurs et graphiques. Mais le nôtre, en plein milieu, avec son ciel bleu et ses nuages blancs de tous les côtés et le « N » géant au centre se démarquait des autres. Il s’est avéré que notre acharnement sur les petits détails en valait la peine. Une heure plus tard, la salle était miraculeusement prête et le cocktail de bienvenue a commencé. La moitié des kiosques étaient vides, mais le nôtre était opérationnel, avec nos circulaires promotionnelles exposées et notre nouvelle vidéo explicative de 30 secondes projetée en boucle sur le mur derrière nous. Il n’y avait pas encore beaucoup de participants à l’étage, juste des verres et quelques bavardages, puis la soirée s’est terminée.

Lundi la conférence a commencé tôt (déjeuner à 7 h 15 et discours à partir de 8 h). Corey et moi avons pu nous séparer pour couvrir plus de terrain. Pendant que Corey assistait à diverses présentations, j’animais le kiosque où il y avait un flux constant de visiteurs, des questions, et ce qui m’a semblé être un réel intérêt envers notre produit vedette : Solution de rapports et de tableaux de bord SAP B1 « QuickStart ». Nous avons utilisé l’application téléphonique conférence pour scanner facilement les coordonnées de chaque personne intéressée. À midi, nous nous sommes préparés pour la démonstration de 20 minutes de « QuickStart » que Corey allait faire dans la salle d’exposition. Malgré le déroulement sans encombre de la démonstration, entre la programmation de toutes les démos pendant la pause dîner et le bruit qui l’accompagnait dans la salle très achalandée d’à côté, nous avons eu l’impression que c’était sûrement le seul élément décevant de l’événement. Cependant, pas mal de gens y ont assisté, et faisaient des efforts pour se concentrer, et j’ai pu scanner toutes leurs coordonnées avec l’application.

Après le dîner nous nous sommes à nouveau séparés : Corey a participé à quelques séances en petits groupes, pour connaître les dernières nouvelles de SAP ou voir ce que faisaient les autres exposants. Notre kiosque a connu un flux constant de discussions et de captures/balayages de clients potentiels.  Autour de 14 h le premier jour, le nombre de coordonnées balayées avait déjà dépassé nos attentes pour les deux jours d’exposition. C’était l’occasion de célébrer sur place. À la fin de la journée, nous avons eu de nombreuses autres conversations, et fait la promotion de notre présentation du mardi (sur Track 5 Business Analytics) où Dennis d’Arani Lighting parlerait de l’expérience en tant que client avec l’installation NewIntelligence « QuickStart ». Les réactions ont été positives à l’unanimité, et de nombreuses personnes ont manifesté leur intérêt et indiqué qu’elles viendraient sûrement.

Ce soir-là, nous avons participé à une réunion de bienvenue à un restaurant/bar/salle de jeu. Malgré le fait que l’endroit était bondé et bruyant, nous avons réussi à faire des rencontres. Nous avons discuté avec des Montréalais, qui travaillent également avec SAP B1, et depuis nous nous sommes réunis et avons discuté de possibilités de collaboration.

La deuxième journée a commencé comme la première, mais un peu plus tard. Les premiers discours ont eu lieu à 9 h (pour laisser plus de temps à ceux qui avaient pris une bière de trop la veille), et Corey et moi nous sommes répartis les tâches encore une fois, puis avons tenu le kiosque jusqu’au moment de notre présentation.

Bien que Corey et Dennis aient passé des heures à coordonner les diapositives, vidéos et présentations méticuleusement planifiées, la réalité est que la moindre difficulté technique pourrait ruiner la présentation de 40 minutes. J’ai scanné les coordonnées de dizaines de participants, dont plusieurs avec qui j’avais discuté à notre kiosque, puis ça a été la panique, car Corey a commencé et son micro ne fonctionnait pas. Le technicien de BizOne l’a remplacé et à partir de là tout s’est bien déroulé pour Corey et Dennis. Ils ont fait un excellent travail pour expliquer non seulement que « QuickStart »  est une excellente solution de rapports pour ce public de SAP B1, mais aussi que NewIntelligence, d’après Dennis, est le partenaire idéal pour faire passer les rapports et tableaux de bord de n’importe quelle entreprise au niveau supérieur.

Nous avons passé l’après-midi à notre kiosque, et avons remarqué une différence. Plusieurs de ceux qui avaient déjà visité ou assisté à la démonstration voulaient en savoir PLUS directement sur place. Alors nous avons retiré la vidéo en boucle, et les clients potentiels se sont rassemblés autour de l’écran pendant que Corey faisait des démonstrations privées de « QuickStart » sur place dans la salle d’exposition. Un client potentiel s’est présenté, n’ayant vu qu’un aperçu de ce que la solution peut faire environ une heure plus tôt, et a dit « si elle fait vraiment ce que vous affirmez, c’est trop beau pour être vrai! » À la fin de la démonstration privée, il a souri et simplement demandé « COMBIEN? »

Nous avons quitté la conférence avec un nombre très satisfaisant de nouveaux contacts dans notre application, près du triple de ce que nous avions prévu.

Je considère donc que ma première expérience de ce côté de la table était une franche réussite.

Mais quand j’ai posé la question à Corey, qui travaille de ce côté du kiosque depuis plus de 25 ans, j’ai quand même été surpris par sa réponse : « C’est le meilleur salon auquel j’ai participé ».

Je pense pouvoir affirmer que nous reviendrons à BizONE en 2020.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *